Imprimer le reçu

Camérisier

Arbres, arbres fruitiers et arbustes

Photo
Crédit photo
Nom commun Camerise, Haskap, Baie de mai, Chèvrefeuille comestible, Chèvrefeuille bleu
Nom latin Lonicera caerulea
Information générale Les camérisiers sont faciles à cultiver, très productifs et extrêmement résistants au froid. Haskap est le nom japonais des baies qu’ils produisent, populaires au Japon depuis des siècles. Cela signifie littéralement « baie de longue vie et de bonne vision » car les camerises sont les super baies ultimes, avec trois fois plus d'antioxydants que les bleuets. - Botanix -
Famille Caprifoliacées
Hauteur 1,5 m
Espacement De 80 cm à 1 m
Zone 3
Ensoleillement Soleil, ombre légère
Sol Fertile, frais et bien drainé.
Plantation Le camérisier se multiplie facilement par bouturage. Planter dès le début du printemps. Creuser pour enfouir le plant de 3 à 5 cm de plus que le pot. Ajouter un bon terreau, du compost et du sable dans le trou. Retirer les branches mortes ou endommagées. Étaler les racines. Tasser et couvrir de terre. Bien arroser.
Maturité des plants 2 ans pour la fructification
Soins Arroser régulièrement durant la première année. Pailler le sol pour le garder frais. La fertilisation en petite quantité à la fois est nécessaire. Recouvrir les plants d’un filet durant la fructification pour éviter que les oiseaux ne mangent toute la récolte. À partir de la troisième année, tailler tous les débuts de printemps.
Récolte et conservation Pour des fruits gorgés de sucre, cueillir trois à quatre jours après que la peau soit complètement bleue et que la chair ait une teinte plutôt bourgogne. Ils se conservent environ une semaine au réfrigérateur. Ils peuvent aussi être congelés ou déshydratés.
En cuisine On les consomme fraîches, en coulis, en smoothie, en confiture, dans des gâteaux ou des tartes ou encore en chutney.
Variétés recommandées ‘Boréalis’, ‘Yezberry Solo’, ‘Indigo Treat’, ‘Tundra’
Conseils Le camerisier est un arbuste auto-stérile, il doit donc être pollinisé par une autre variété pour donner ses fruits. Planter deux cultivars différents ayant la même période de floraison pour assurer la pollinisation.