Imprimer le reçu

Chicoutai

Potager

Photo
Crédit photo
Nom commun Chicoutai, chicouté, mûre des marais, plaquebière, ronce mûrier, ronce petit-mûrier, ronce des tourbières, mûre blanche
Nom latin Rubus Chamaemorus
Information générale La chicoutai est une petite baie acidulée qui a la forme d’une framboise et la couleur d’un abricot et qui pousse dans les tourbières des régions froides. Les couleurs rouge et orangé qu’elle arbore avant sa maturité lui ont valu ce nom d’origine montagnaise signifiant « feu ».
Famille Rosacées
Hauteur 10 à 30 cm
Espacement 25 à 35 cm
Zone 1b à 2b
Ensoleillement Soleil
Sol La chicoutai pousse naturellement dans les tourbières à sphaignes de la Côte-Nord.
Plantation Naturellement, la chicoutai se propage par voie végétative, au moyen de longs et profonds stolons qui se ramifient et produisent de nouvelles pousses qui restent liées à la plante mère. Il est possible de multiplier les plants par prélèvements de rhizomes et par marcottage. Les rhizomes devraient être plantés au printemps tandis que la mise en terre des plants peut s’effectuer au printemps ou à l’automne.
Soins Comme la chicouté ne tolère ni l'engorgement ni la sécheresse, il est important d'assurer un bon drainage et une irrigation régulière en l'absence de pluie en été.
Récolte et conservation On récolte le fruit lorsqu’il se détache facilement du réceptacle, la période de cueillette se situe habituellement à la fin juillet. Les fruits sont très fragiles, ils doivent être manipulés avec précaution. Fraîches, la chicoutai se conserve plusieurs semaines au réfrigérateur et près de 6 mois au congélateur sans que son goût et sa teneur en vitamine C ne soient altérés.
En cuisine On les consomme fraîches, en gelées, en confitures, en beurre, en jus, en liqueurs et même dans le chocolat. Ses feuilles peuvent servir à la préparation de tisanes.